L’ei.CESI SUR LES STARTING BLOCKS DU 4L TROPHY

Le 4L Trophy fêtera son 20ème anniversaire lors de sa prochaine édition du 16 au 26 Février 2017. Pour cette occasion, pas comme les autres, les participants des raids précédents sont conviés, quel que soit leur âge, aux côtés des concurrents, étudiants de moins de 28 ans. Au total, plus de 1 200 équipages participeront à cette aventure humaine, sportive et solidaire incroyable et parcourront les 6 000 km reliant Biarritz à Marrakech.

A l’ei.CESI, ce sont 20 équipes qui vont se lancer dans ce Raid que l’ ei.Cesi, CESI alumni, le Cesfa et le Cefipa ont décidé de soutenir. Et nous allons vous dresser  le portrait de ces courageux aventuriers au cours de  ces prochains jours !

Car 40 de nos apprenants (futurs ingénieurs généraliste et BTP) partent affronter les tempêtes, les pannes de moteur et la fatigue dans le Sahara au volant de ces symboles de la grande époque de la marque automobile Renault ! Malgré leur grand âge et contrairement aux apparences, ces véhicules sont loin d’être des épaves. Endurantes, et avec pas moins de 100 000 km au compteur, elles emmèneront ces jeunes à la rencontre de jeunes Marocains qui manquent de tout.

En effet, lors de ce voyage, les équipages, courront pour la victoire à travers le désert marocain, mais aussi pour apporter des dons à l’association Enfants du désert.  Cette course a pour but de créer cohésion et amitiés entre les participants mais aussi de livrer aux enfants marocains du matériel scolaire récolté pendant les préparatifs. Compétition et émotion seront donc au rendez-vous !

« C’est l’aspect humanitaire qui nous a attiré en premier ! Mais le 4L c’est aussi l’aventure, pistes désertiques, dunes, paysages à couper le souffle, orientation à la boussole et quelquefois ensablement ! Sans oublier la vie au bivouac, les dîners marocains, le crépitement des feux de camp, le visionnage du JT de l’étape du jour sur grand écran ou encore les réparations au pôle mécanique les mains dans le cambouis… Le tout, en plein désert, au milieu de nulle part ! »  partage un ancien raider. Qui refuserait une telle opportunité ? Pas nos élèves en tout cas !

 

Suivez les équipages sur Facebook