Le CESI en route vers le sommet

Ce week-end se tenait l’évènement sportif inter-école le plus attendu des étudiants férus d’escalade. Le CESI Lyon a envoyé deux étudiants de son école d’ingénieur : Thibaud Chamussy et Laurent Bernier.

Nuit Centrale Vertical

 

Organisé par l’école Centrale pour la 9ième fois cette année, la plus célèbre des compétitions étudiantes de France en matière d’escalade se tient à Gif-sur-Yvette, dans la banlieue parisienne, ce Samedi 10 Février.

 

Elle accueille près de 140 participants venus de toute la France pour grimper les voies et les blocs ouverts pour l’occasion.

 

 

Le CESI participe !

 

Après le succès de son équipe d’escalade lors du Challenge Centrale 2017, le CESI renouvelle l’expérience avec cette compétition d’un tout autre niveau et envoie ses deux grimpeurs !

Pratiquant l’escalade depuis plus de six ans, Thibaud et Laurent sont bien décidés à gravir les marches du podium et défendre les couleurs du CESI face aux autres Grandes Écoles d’Ingénieur de France.

 

 

 

La compétition vue de l’intérieur

De retour de leur Week-end sportif, les deux étudiants nous racontent le déroulement de celui-ci.

 

CESI : Avant toute chose, tout le monde est impatient de savoir votre classement !  

Laurent : Nous avons fini 6ième et 8ième de la NCV [Nuit Centrale Verticale], la compétition étudiante qui se déroulait le samedi.

Thibaud : Nous sommes un peu déçus de ne pas avoir pu participer aux finales, mais être dans le top 10 sur un peu plus de 60 participants nous encourage pour l’année prochaine !

CESI : Excellent ! Mais dites-nous-en un peu plus sur les modalités de cette compétition.

Laurent : Et bien c’est simple. C’était une compétition d’escalade de Bloc, donc sans cordes ! Le principe est de monter des voies ne dépassant pas 4/5m de hauteur avec de gros tapis à la réception en cas de chute.

 

Thibaud : Il y a deux phases, les qualifications et les finales. Les qualifications duraient 3h30 pendant lesquels on devait faire 3o Blocs. Chacun de ces blocs valaient 1ooo points, divisés par le nombre de participants qui le validait. Les 5 participants ayant le plus de points étaient qualifiés pour les finales.

Laurent : Cela s’est joué à une dizaine de points d’écart pour que l’on se qualifie … surtout que les finales se joue sur 5 blocs dans lesquels les grimpeurs n’ont le droit qu’à 3 essais, et le classement entre finalistes est remanié en fonction du nombre de Blocs de finale validés ! Le tout devant plus de 2oo spectateurs, c’est vraiment sympa !

CESI : Effectivement, ça ne devait pas être évident, félicitation à vous ! Et la compétition du Dimanche, le Centrale Verticale Game, c’est bien ça ?

 

Thibaud : Oui au top ! C’est exactement le même principe, sauf que cette compétition est ouverte à tout le monde ! On a pu voir les grimpeurs de l’équipe de France, le niveau était vraiment plus élevé. Pour vous donner une idée, les blocs de finale de la vieille semblaient vraiment facile pour eux.

Laurent : Nous nous sommes tout de même donnés à fond pour cette seconde journée de compétition malgré la fatigue. C’était aussi l’occasion de profiter du spectacle. Quoi qu’il en soit, c’était une super compétition et nous sommes bien déterminés à nous entrainer pour être au top l’année prochaine !

CESI : Un petit mot pour la fin ?

Laurent : Nous tenons tout d’abord à féliciter les étudiants de Centrale Supelec Paris pour l’organisation de cet évènement, ils ont vraiment fait un super évènement.

Thibaud : Nous remercions également la salle d’escalade lyonnaise Hold’ Up qui nous a encouragé dans cette compétition, et bien évidement le CESI pour nous avoir aidé à financer le déplacement sur Paris ! Superbe expérience, vivement l’année prochaine !