ei.CESI / Actualités / Objectif ingénieur pour le séminaire des apprentis ei.CESI

fusee-seminaire-futuroscope-ingenieur-cesi-2015

Objectif ingénieur pour le séminaire des apprentis ei.CESI

Pour la première fois, 1 000 nouveaux apprentis de première année du Cycle Ingénieur de l’école d’ingénieurs CESI se sont retrouvés du 5 au 9 octobre au Palais des Congrès du Futuroscope. Ce séminaire avait pour but de former les élèves à la nouvelle modalité pédagogique : l’A2P2 (Apprentissage Actif Par Projets).

Une pédagogie active et nouvelle

Dès la rentrée 2015, l’ei.CESI met en œuvre une pédagogie basée sur un « Apprentissage Actif Par Projets ». Cette méthode, conçue avec les universités renommées de Louvain (Belgique) et de l’UQAM (Canada) a pour objectifs de former des ingénieurs par la gestion de projets et la résolution de problèmes.
Les apprentis ingénieurs sont placés dans des situations proches de celles du monde de l’entreprise.

L’organisation du séminaire

En amont, l’organisation fut énorme :

  • Documents et livrets à concevoir et à imprimer
  • Sacs et goodies de bienvenue à empaqueter pour 1070 personnes

Sur le site du Futuroscope, les apprentis étaient répartis dans 110 groupes de 8 à 10 personnes et encadrés par 70 tuteurs.

Sur place, la mission des élèves était de concevoir, calculer et d’élaborer des fusées jusqu’à leur lancement final le dernier jour.

De manière ludique, ils ont ainsi pu s’initier tout le long aux pédagogies par problèmes et par projets.

Ce projet collectif leur a permis également d’aborder d’autres types d’apprentissages comme :

  • Les sciences et techniques de l’ingénieur (sciences fondamentales, sciences et techniques, sciences humaines et sociales)
  • Les compétences transversales au métier d’ingénieur (résolution de problèmes, communication, langues, organisation, travail collaboratif, démarche créative…)

En parallèle, le séminaire a largement atteint son but en :

  • Rompant avec les pédagogies classiques enseignées auparavant
  • Favorisant l’adhésion des apprentis ingénieurs à ces nouvelles pratiques
  • Créant une dynamique nationale et une cohésion de groupe au sein des élèves

Au final, les apprentis sont en très large majorité satisfaits du séminaire (à 98 %) !

C’est une belle réussite pour les organisateurs et les apprentis qui comprennent mieux les enjeux de l’A2P2.

Retrouvez l’ei.CESI sur les réseaux sociaux