ei.CESI / Actualités / Plus de 70 idées d’innovation en 48 heures !

ei.CESI - École d'ingénieurs

Plus de 70 idées d’innovation en 48 heures !

Pendant 48 heures, au sein de l’INSA de Rouen, les étudiants-es de ces trois établissements d’enseignement supérieur, se sont mobilisés autour de thématiques données par trois entreprises partenaires l’édition nationale 2013 : Normandie Web Xperts (cluster Rouennais), Balin (PME Lorraine) et une PME Toulousaine. Cette édition Haut-Normande a permis l’émergence de plus de 70 idées : une vingtaine pour le sujet toulousain « maintien à domicile des personnes âgées », une dizaine pour le sujet rouennais « objets interconnectés interprofessionnels » et une trentaine pour le sujet lorrain « innovation coffrage pour le bâtiment ».

Constitués en 6 équipes de 10 personnes maximum, les élèves ont dû générer, trouver et formaliser des concepts de produits innovants puis convaincre un jury de leur pertinence en quelques minutes.
A cela s’ajoutaient des contraintes de temps, stimulant l’émergence des idées et visant à se rapprocher des conditions rencontrées en entreprise.

Cette manifestation, s’est déroulée en simultanée sur l’ensemble du territoire français (5 régions,20 écoles d’ingénieurs-es, 4 Universités et 2 écoles de management), les équipes de Haute-Normandie avaient la possibilité de travailler en réseau avec les étudiants-es des établissements des autres régions.

Une collaboration gagnant-gagnant !

Des intérêts pour les PME :

  • s’adjoindre les compétences d’équipes dynamiques issues de formations différentes (écoles d’ingénieurs, universités de technologies, écoles de commerce, de management), et apportant un regard neuf sur leurs problématiques;
  • récolter des pistes concrètes de produits / services d’avenir ;

Des intérêts pour les étudiants :

  • se confronter à une mise en situation professionnelle concrète (objectifs, temps limité,…) en répondant à une commande réelle d’entreprises ;
  • s’initier au travail collaboratif (avec d’autres étudiants, des responsables d’entreprises, des experts, des enseignants chercheurs, …) et se former aux techniques clés de l’innovation ;

Des intérêts communs pour les cadres d’entreprises et les étudiants :

  • se former par l’action aux méthodologies favorisant la production d’idées et aux outils de développement de la créativité et de pilotage de l’innovation ;
  • élargir son réseau de partenaires et son carnet d’adresses ;
  • repérer ses futurs collaborateurs ou se faire remarquer par son prochain employeur !

A propos du challenge « 48 heures pour faire émerger des idées »

Cette 1ère édition haut-normande s’inscrit dans le cadre du projet InnovENT-E qui a pour ambition de développer les capacités des PME-PMI à innover et exporter. Ce challenge doit son origine à l’ENSGSI Université de Lorraine et a déjà remporté un franc succès tant auprès des entreprises que des étudiants-es. Lors des éditions précédentes, à titre d’exemple, Oxylane group (Decathlon) a proposé un sujet sur les équipements cyclistes, Solvay a soumis une problématique sur la sécurité et les nouvelles TIC en usines chimiques et la PME Balin a suggéré de réfléchir sur le thème des nouveaux produits haut de gamme en chaudronnerie.

En 2012, plus de 1000 fiches idées ont été générées et certaines d’entre elles ont débouché sur une mise sur le marché ou mise en application.

L’INSA de Rouen, le CESI et NEOMA Business School ont jugé collectivement cette manifestation comme stratégique et contribuant à la promotion et au rayonnement du territoire haut normand. Elle s’inscrit d’ailleurs dans la logique de partenariat signée par les trois établissements d’enseignement supérieur en mai dernier. La CREA et l’Agence Régionale de l’Innovation SEINARI se sont également associées à cette initiative en totale cohérence avec leurs actions favorisant la promotion et l’attractivité du territoire en matière d’innovation et de création d’entreprises.