ei.CESI / Actualités / Témoignage de Marina – Mastère Spécialisé QSE au CESI REGION CENTRE

masteres-specialises-qualite-securite-environnement-1

Témoignage de Marina – Mastère Spécialisé QSE au CESI REGION CENTRE

Interview de Marina, Future Alternante en Mastère Spécialisé QSE – Rentrée 2016-2017 au CESI REGION CENTRE

Retour sur l’accompagnement du CESI REGION CENTRE sur la Recherche Entreprises dans le cadre du contrat de professionnalisation.

 

UN OUTIL INCONTOURNABLE DE RECRUTEMENT : LE JOBDATING

Rencontre où les Mariages s’opèrent, le 9 juin dernier, le CESI d’Orléans organisait un jobdating.

Le célèbre concept, revisité, réunit entreprises et candidats lors d’entretiens de 10 à 15 minutes.

Les entreprises y trouvent leur compte, et les candidats aussi.

Elle revient sur sa participation au jobdating.

 

  • Pourquoi reprendre tes études ?

En fait, je suis forte d’une expérience d’une dizaine d’années dans la vie professionnelle. Je suis issue d’une formation initiale dans le commerce. Au quotidien, dans mes missions, je suis amenée à faire de la Sécurité mais je n’ai pas de diplôme officiel attestant de ces compétences. C’est la raison qui m’a poussé à reprendre mes études en me dirigeant vers un Mastère Spécialisé Qualité Sécurité Environnement au CESI d’Orléans. Par le biais de cette formation, je souhaite gagner de l’expertise en Qualité Sécurité et Environnement.

  • Pourquoi assister au jobdating ?

J’ai déjà participé au 1er jobdating organisé par le CESI d’Orléans le 3 mai dernier. Quinze jours après l’événement, une entreprise m’a contacté pour un second entretien à l’occasion duquel j’ai pu visiter le site. Bien qu’ayant une entreprise qui m’accueille pour mon année de formation, j’ai voulu être présente lors de ce 2ème job dating pour l’exercice. Effectivement, je trouve l’exercice beaucoup plus ludique que des entretiens classiques. Ceci dit, j’ai la chance de n’avoir aucune appréhension aujourd’hui !

  • Le jobdating, c’est un exercice difficile ?

Le plus difficile c’est de s’adapter à son interlocuteur. Si je rencontre une personne chargée des Ressources Humaines, je trouve que c’est plus compliqué de la convaincre car je ne peux pas faire valoir mon expérience d’un aspect technique. À la différence, si je rencontre le responsable de la mission proposée, alors je serai plus apte à aborder des aspects techniques acquis avec mon expérience.

  • Que penses-tu du rythme de l’alternance ?

Pour moi qui viens du monde professionnel, je trouve que le rythme de l’alternance me correspond. J’appréhenderais plus s’il s’agissait d’une formation durant laquelle je serais assise sur une chaise tous les jours.

 

Contact : Betty SEGOUIN / 02.38.22.72.84 / bsegouin@cesi.fr